Wolverine Still

WOLVERINE
Still (2006)

LINE UP :
Stefan Zell (chant)
Mikael Zell (guitare)
Thomas Jansson (basse)
Per Henriksson (claviers)
Marcus Losbjer (batterie+chant)

CHANSONS QUI TUENT :
A House Of Plague

CHRONIQUEUR :
Cosmic Camel Clash
(Septembre 2006)

NOTE :
06 / 20

« Wolverine est un mutant avec des griffes qui aime étriper des gens. Chez Wolverine on n’aime pas étriper les gens. Ce qui nous plaît le plus c’est de copier des groupes de métal prog. Ca, oui, on aime bien ! On a trouvé une approche originale : à chaque album on copie un nouveau groupe. Ca change un peu, c’est classe non ? Sur The Window Purpose on avait pompé Dream Theater en s’appliquant beaucoup, jusqu’au son de guitare shred (presque pareil !). Mais Dream Theater c’était quand même un peu trop mainstream, trop évident. Alors pour Still on a décidé de prendre un tournant décisif, de prendre des risques, de taper dans l’underground. On a décidé de pomper Opeth.

Tant qu’on est à copier un groupe on n’y va pas non plus avec le dos de la cuillère, on reprend TOUT. On a même refait le son de Damnation! Bon, en un peu moins bien, parce qu’on n’a pas Steven Wilson aux manettes, mais ça y ressemble beaucoup tout de même. Pas mal non ? Et les rythmiques un peu cassées mais hypnotiques, les arpèges de guitare, les mélodies en lead, le beau chant lancinant et mélancolique, c’est pas de la copie carbone de champion tout ça ? Oui, on est assez fier de nous, évidemment. Il faut dire que mine de rien ça fait de la soupe presque acceptable! Vu que le modèle abordé est un album de pop-rock progressive génial et qu’on y a rajouté des arrangements et des parties un peu plus musclées pour faire méchant…

Non, on n’allait pas faire tout un album en électro-acoustique comme Akerfeldt, on est des malins chez Wolverine! Les gens s’attendent à ce qu’on mette des plans death comme Opeth entre les parties calmes mais on a mis des plans de métal prog à la place! Le surprise totale, le Dream Theater spirit est toujours là en fait! On copie aussi Queensrÿche au passage au fait, mais comme c’est un truc de vieux les kids ne le sauront jamais donc pas grave. Donc pour résumer on alterne du Dream Theater avec du Opeth mélodique sur tout un album, et on espère vendre des CDs à plein de gens qui nous donneraient les moyens de vivre de notre mus… euh… tu… quoi? Wow, ça crachote… Tu passes sous un tunnel? Mais… tu n’étais pas chez toi? Allô? Et pour la chroniqu… ALLO?